Les vins de fête !

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et avec elles leur cortège de délices ! si le champagne est de rigueur, d’autres vins ont aussi leur place. De l’apéritif au dessert voici des flacons qui ne manqueront pas de vous surprendre et de faire le bon accord :

Dès l’apéritif, sur vos canapés ou vos samoussas, des bulles : champagne ou crémant ? un crémant, c’est comme un champagne, mais pas élaboré en champagne ! ça peut être très bon et c’est souvent bien moins cher. Essayez les crémants de bourgogne ou du Jura, vous serez bluffé. La tendance actuelle est aux effervescents extras bruts, aucun sucre, ils vous laissent la bouche nette, prête pour les réjouissances !

Des huitres pour commencer ? Choisissez un vin blanc bien sec et fruité ! vous le trouverez sur les appellations Entre-deux-Mers, Muscadet ou, si vous souhaitez monter en gamme, partez à Chablis ! la fraicheur du vin soulignera l’iode et vos coquillages seront ragaillardis !

Un saumon fumé ? Du caviar ? Un grand vin blanc sec ! en Bourgogne, Meursault ou Corton, dans la Loire, Savennières, à Bordeaux sur Pessac-Léognan. Dans tous ces vins, le fruit côtoie la fraicheur, la puissance, le corps est onctueux et le boisé délicat soulignera les notes fumées et iodées. De telles bouteilles accompagneront aussi le carri langouste ou camaron ou les bichiques qui viendront juste après !

Pour le foie-gras, tout dépend des goûts ! les amateurs de sucre partiront à Monbazillac, à Sauternes ou en Alsace avec des vendanges tardives, tous ces vins sont élaborés avec des raisins sur muris dont le sucre adoucit le vin, on y retrouve de la puissance et de la souplesse. Essayez un Coteau du Layon dans la Loire, doux mais pas trop, juste ce qu’il faut pour débuter un repas. Si vous préférez un blanc sec, choisissez-le puissant et ample : un Condrieu, un riesling grand cru d’Alsace ou un Saint-Chinian. Enfin, si votre coeur va sur le rouge, laissez-vous tente par un vieux millésime aux parfums de sous-bois, de gibiers et aux tanins fondus. Ce vin pourra accompagner les viandes qui suivront. Et pour la Dinde ? Du rouge bien évidemment ! un rouge puissant et raffiné, digeste et élégant. On ira sans hésiter à Bordeaux sur des appellations Margaux, Pauillac ou Saint-Julien, en Bourgogne pour déguster un Gevrey-Chambertin ou un Pommard mais aussi, sans hésitation dans la vallée du Rhône pour s’encanailler avec un Gigondas ou un Châteauneuf-du-Pape ! le Languedoc n’est pas en reste de vin puissants, essayez donc les Terrasses du Larzac ou le Faugères ! Tous ces vins feront aussi merveille sur votre civet cerf, tang, ou votre magnifique côte de boeuf !

Pour le plateau de fromage, là encore, plus que des recommandations, un conseil, faites-vous plaisir ! si vous l’appréciez avec du vin rouge, ce qu’il reste de la dinde fera l’affaire ; par contre, s’il n’en reste plus, alors laissez-vous tenter par des blancs secs et aromatiques servis bien frais, Anjou, gewurztraminer, muscats… mais aussi, par des effervescents qui feront merveille sur des fromages puissants ou truffés !

Au dessert ? là encore, plusieurs tendances : vous aimez le sucre ? alors sortez du sceau à glace ce qu’il vous reste de la bouteille de sauternes ou de Monbazillac proposée sur le foie-gras et faites-vous plaisir ! si vous devez ouvrir un nouveau flacon, vos buches glacées et vos letchis, se raviront d’un effervescent bien frais, brut ou demi-sec.

Et pour les chocolats ? là encore, plusieurs solutions : si vous souhaitez jouer la carte locale, les vieux rhums seront les bienvenus, leur puissance et leur parfum de vanille vont magnifier le cacao. Si vous souhaitez jouer l’originalité et la fraicheur, je vous recommande d’aller fouiner du côté de banyuls ou de Maury, dans le Roussillon où vous trouverez des Vins doux naturels aux parfums de cacao, de fruits rouges et de vanille que vous pourrez servir frais !

Et si vous ne deviez ouvrir qu’une seule bouteille ? alors ce sera un champagne ! capable de vous accompagner à toutes les étapes et surtout, de magnifier l’instant !A votre santé et surtout, avec modération !

À lire aussi

[derniers_pages_creees]